Contribution du 15/01/2019 proposée par Dalain de Région de marrakech

La réforme de la régionalisation en cours au Marc s’inspire largement du modèle Français d’organisation territoriale et souffre de ses dysfonctionnements. Le modèle Français est dans l’impasse car il est victime de sa dualité institutionnelle qui a conduit à une démultiplication des interventions publiques et à leur émiettement dans les territoires, ce qui conduit à une grande déperdition des ressources publiques et à une opacité des responsabilité. L’existence d’une administration duale dans les territoires ( au sein des collectivités territoriales et sein des préfectures régionales ) limite les capacités d’investissement des collectivités territoriales et de l’Etat
et partant l’efficacité des actions publiques. Or, au lieu de proposer des réformes qui permettent progressivement de sortir de cette dualité et de s’acheminer vers un modèle d’organisation territoriale fondé sur l’unicité institutionnelle et politique, à l’instar de beaucoup de modèles plus performants en Europe, les élus territoriaux continuent de s’inscrire dans la dualité et se livrent à une bataille de prérogatives avec l’Etat. Or la crise du modèle Français ne peut être dépassée qu’à travers la sortie de la dualité institutionnelle dans les territoires en conférant aux instances élues du territoire la pleine responsabilité administrative et politique en matière de développement territorial.